La chroniques de Télès – Les gardiens de la lumière – Tome 2

(2 avis client)

18,00

Découvrez cette série de 4 Tomes. Plongez dans un univers magique et magnifique !

UGS : leschroniquesdetelest1-2 Catégorie : Étiquettes : , ,

Description

Lorsque Tali réussit enfin à retrouver Œngus, les choses ne se passent pas comme prévu. Le Maël meurt. La jeune fille est marquée d’un énigmatique tatouage qui la désigne pour lui succéder. Elle doit rencontrer les quatre gardiens et réussir leurs épreuves. L’échec étant impossible, car il la conduirait à une mort certaine.

Télès sera-t-elle l’héroïne dont Alleïa a besoin ?

Découvrir le Booktrailer

Découvrir l’auteure Gayls

Quelques Avis !

Pause Kfé

Julie daubrege

Informations complémentaires

Poids 0.600 kg

2 avis pour La chroniques de Télès – Les gardiens de la lumière – Tome 2

  1. Chantal

    La couverture sublime ainsi que le résumé m’ont donnée envie de lire ce roman, sans compter que j’avais lu le tome 1 que j’avais beaucoup aimé alors j’ai voulu connaître la suite.

    Comme pour le tome un, la couverture est magnifique, on ne se lasse pas de les regarder.

    Donc dans ce tome deux, Télès a rendez-vous avec son ange noir, le seul et unique OEngus mais bien entendu cela ne va pas se passer comme prévu, sinon c’est trop simple.

    Entre temps, avec la mort de Maël, sur son bras apparais le tatouage de succession alors qu’il ne faut pas oublier que Tali n’est qu’une humaine.
    À ce moment-là, elle n’a que deux choix, réussir des épreuves qui seront improbables et dangereux ou tout simplement mourir. C’est quitte ou double, pas très envieuse comme place.

    Ce deuxième tome est aussi bon que le premier, dans sa continuité avec toujours autant d’actions, d’émotions et de révélations pour vous tenir en haleine.

    J’ai adoré replonger dans cette histoire magique et magnifique malgré les créatures (je n’aime pas les bestioles), j’ai eu les frissons, l’autrice m’a menée par le bout du nez et j’adore ça.

    C’est un voyage initiatique avec des épreuves, de l’action.
    Un univers très riche avec quatre gardiens dont quatre univers avec quatre peuples, haut en couleurs.

    Je ne vous en dis pas beaucoup, car il est délicat de parler d’un tome deux sans spolier, mais surtout parce que j’ai envie que vous découvriez cette suite par vous-même.

    Pour finir :

    OEngus est en passe de devenir mon chouchou, mais chut, je n’ai rien dit, évitons que je me prenne des cailloux en pleine poire par des fans déchaînées. I love you
    Plus j’en découvre sur lui, et plus il me plaît, il va se révèle être quelqu’un de sensible, attentionné malgré ce que l’on peut penser de lui.

    Par contre, j’ai un bémol à dire à l’autrice : à quand la suite ? Et quelle est cette fin ? On n’a pas idée de laisser les lecteurs. trices dans cet état.
    L’autrice a une sublime écriture qui passe toute seule et je recommande cette histoire à 100 %.

    Et enfin, c’est une histoire qui m’a captivée, tenue en haleine et j’en redemande.

  2. Lila Deslys

    Ma réaction à chaud en terminant ma lecture fut : Hein ! Quoi ? Mais noooooon ! Impossible, elle n’a pas pu faire un truc pareil quand même ? Gayls je te haiiiiiiiiiiiis !!!

    Un peu excessif ? Même pas ! Non pas je suis plus que sérieuse, c’est quoi cette fin ? Heureusement que j’ai le tome suivant sous la main, mais j’ai un peu peur de le lire du coup 😨

    Bref, je vais tenter de vous expliquer le pourquoi de ma frustration sans vous spoiler quand même !

    Dans cette suite, nous retrouvons donc Télès qui doit faire son retour à Alleïa mais qui n’y parvient pas car elle est malade au moment du rendez-vous fixé avec Œngus. Finalement, elle réussira à s’y rendre, plus tard, mais les choses vont se dérouler de manière un peu brutales. Au départ, tout se passe bien, si ce n’est qu’elle retrouve Œngus qui n’est pas au mieux de sa forme.

    Lors de la fête à laquelle elle va participer, un événement tragique va se produire, la mort du Maël ! Télès étant la fille de Kellia, elle devra faire face à certaines épreuves qui prouveront qu’elle peut devenir Maël. Heureusement pour elle, même sans être au top de sa forme, Œngus sera là pour la soutenir, pour l’aider dans cette épreuve qui lui tombe dessus alors qu’elle n’est clairement pas prête pour ça. Autant vous dire que la suite va être un peu compliquée, et c’est peu de le dire ! Il faut bien ne pas oublier que Tali est une humaine, elle n’a pas les capacités de sa mère, ni celles de sa sœur ! Elle va risquer sa propre vie dans cette histoire d’épreuves, et pas qu’une seule fois !

    Dans cette suite, j’ai énormément pris de plaisir à en apprendre plus sur certaines personnes, sur certaines peuplades que nous croisons peu auparavant. Nous rencontrons également les quatre gardiens, c’est chez eux que doit se rendre la jeune fille afin de prouver qu’elle peut être le Maël dont Alleïa a besoin. Mais si c’était si simple, cela se saurait, elle n’a pas uniquement les épreuves qui l’attendent, au moment de la mort du Maël, un tatouage apparaît sur son bras, précédemment sur celui du Maël, et ce fameux tatouage va lui procurer pas mal de soucis lui aussi.

    J’avais déjà aimer le premier tome, mais croyez-moi, il n’était qu’une mise en bouche pour la suite. Cette suite est beaucoup plus mouvementée, beaucoup plus addictive également car nous voulons absolument savoir quelles seront les épreuves, quelle sera la suite, qui sont réellement les gardiens. L’auteure pousse les personnages au bout d’eux-mêmes, au bout de leurs capacités, même l’ange noir de Tali, Œngus, va en voir des vertes et des pas mûres. Nous avons aussi pas mal de révélations dans ce tome, pas forcément toutes bonnes à entendre, mais qui expliquent cependant certaines choses, certaines interrogations ont leurs réponses, alors que d’autres nous feraient plutôt hurler à l’injustice.

    Et puis, il y a le fameux « A suivre » qui, lui aussi, nous donne envie de hurler. Bien qu’ayant le tome trois sous la main, ou plutôt dans ma bibliothèque, je pense que je vais attendre un peu avant de me lancer, le tome quatre, qui sera le dernier, ne sortira qu’en 2023, alors autant éviter un peu de frustration, même si cela me démange de poursuivre directement !

Ajouter un Avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez peut-être aussi…