Quand les lumières s’éteignent

(9 avis client)

18,00

Une romance inattendue !

UGS : Quand les lumières s'éteignent papier Catégorie : Étiquettes : , , ,

Description

Deborah vient de décrocher le job de ses rêves dans un centre de recherche à Jacksonville, en Floride. Lors d’une conférence de presse organisée par son entreprise, elle accepte un rencard avec Mathias, un reporter new-yorkais très engagé. Alors qu’elle s’imagine passer une soirée « one shot » en bonne compagnie, elle ne se doute pas une seconde de ses réelles intentions : lui soutirer de précieuses informations pour un reportage capital.

Entre révélations, sexe et trahison, quelle tournure prendra leur relation ?

Seront-ils prêts à découvrir l’envers du décor, quand les lumières s’éteignent ?

 

Découvrir le Booktrailer

Découvrir l’auteure Mélissa Rivière

Nous contacter 

Quelques avis !

 

 

Informations complémentaires

Poids 0,700 kg
Dimensions 14,8 × 21 × 2 cm

9 avis pour Quand les lumières s’éteignent

  1. Lila Deslys

    Lire un livre, ce n’est pas compliqué, il suffit de s’installer et de l’ouvrir. Mais lorsque, comme moi en ce moment, vient le moment de la chronique, ce n’est pas forcément simple, surtout avec ce genre de roman avec lequel il ne faut pas dévoiler ce petite truc qui vous ferait tout comprendre avant de le lire ! Je pense n’avoir jamais eu autant de difficulté avec une chronique auparavant. Ne pas savoir quoi dire parce que ma lecture m’a procuré énormément d’émotions, oui, mais je peux gérer en attendant quelques jours. Mais avec ce roman de Mélissa Rivière, nous sommes à un autre niveau, oui il y a eu les émotions, oui c’est un roman que je voudrais tellement réussir à vous convaincre de lire, oui, je suis d’accord avec ça. Mais ici, je vais devoir faire attention au moindre de mes mots, chacun d’eux pourrait vous procurer trop d’indices.

    Déjà, il faut savoir que je ne connaissais absolument pas l’auteure, même son nom m’était inconnu ! Mais, malheureusement, ou heureusement je ne sais pas, pour elle, je vais la suivre telle une sangsue, telle une moule qui s’accroche à son rocher, déjà de un, il va me falloir ses autres livres, mais je vais être aux aguets pour les suivants !

    Non non, je vous rassure, je ne suis point folle. Quoi que, je ne suis pas réellement certaine à 100% de cette affirmation !

    Bref, je disais donc que vous parler de ce livre va être compliqué, mais je sais que je ne vous dévoilerai rien d’important 😊

    Le principal à savoir est que nous sommes bien dans une romance, même si celle-ci n’est pas le point principal. Nous avons également une enquête dirigée par deux journalistes, que, comme moi, vous ne pourrez qu’adorer.

    Après plusieurs années, et même décennies, de disparition non résolues, de disparitions étranges, les deux journalistes vont tenter de découvrir le pourquoi du comment. Apparemment, tout serait simplement pour le profit, pour l’argent, mais à qui sont les poches qui se remplissent grâce à ces disparitions ? Cette enquête va les mener dans plusieurs continents, nous allons les accompagner en Amérique, point de départ, et au Japon ou cela pourrait devenir plus que dangereux. C’est d’ailleurs durant cette enquête qu’ils vont rencontrer le jeune Deborah, qui elle, n’est pas journaliste, mais elle travaille dans un centre de recherches que nos deux compères vont visiter afin de tenter de rassembler de nouvelles informations, de nouvelles pistes, de nouveaux indices. C’est ainsi que Matthias va se rapprocher de la belle Debby, au départ pour une petite histoire sans lendemain, essayer d’avoir quelques petites informations qui pourraient les aider, mais durant la nuit il va faire encore mieux, il va réussir à lui subtiliser son badge d’entrée, vous pensez bien que lorsqu’elle va s’en rendre compte, cela va chauffer pour le journaliste !

    Nous n’avons pas uniquement les points de vue des journalistes et de Debby, mais nous avons également celui d’Alex, ceux que j’ai trouvé les plus touchants, les plus durs aussi car Alex n’est pas n’importe qui, lui, il fait partie des captifs, il voit tout de l’intérieur. Nous assistons à ses observations, à ses questionnements. Lui qui est là, on ne sait pas trop où, lu non plus, depuis tellement longtemps, finira-t-il par revoir un jour sa famille qui lui manque chaque jour encore aujourd’hui ?

    Dès le départ, nous nous sentons tellement impuissants lorsque nous assistons à l’enlèvement d’Alex, lorsque nous le voyons nager dans l’incompréhension de sa situation. Après tout, qui pourrait comprendre le fait d’avoir été enlever a sa famille sans raisons apparentes ? J’ai aimé chacun des personnages, mais Alex gardera une place bien spéciale, tout comme chacun de ses compagnons d’infortunes ayant subit le même sort que lui sans qu’aucun ne comprenne ce qui les attend réellement.

    Ma seule recommandation, et je parle par expérience, n’oubliez pas de vous procurer des kleenexs, j’ai terminé ma lecture en larmes. Ce fut déjà le cas quelques chapitres avant la fin suite à un événement bien précis, mais la fin a eu ma peau 😮

  2. Pottier

    J’ai adoré cette histoire, la manière dont elle est tourner. Les chapitres courts qui donne envie de ne pas lâcher jusqu’au bout. L’approche particulière que l’auteure a pris pour nous transporter dans l’histoire.

    L’histoire qui parle Alex enlever à sa famille à seulement  4 ans.

    De Mathias et Guillaume des reporters qui n’ont qu’une envie faire éclater la vérité sur cet enlèvement.

    Et Deborah dommage collatéral qui va devoir accepter que tout ce en quoi elle croyait n’est pas forcément la vérité.

    Tout cela parsemé d’un coup de foudre entre deux personnages qui nous font vibrer.

    Et cela donne un coup de cœur et surtout une belle prise de conscience pour le lecteur.

    Parce que j’en suis sur chaque lecteur sera sonné et surpris par ce moment de lecture. Il ne peut en être autrement.

    Alors je n’ai qu’une chose à vous dire lisez-le.

    Éveillez vous aussi votre conscience en savourant les mots de l’auteure.

  3. Audrey

    Un livre qui parle d’Amour, celui qui commence sur des bases fragiles, celui qui fait exploser toutes les certitudes, qui détruit les rêves, les espoirs et qui les reconstruit. Un coup dans le coeur, au coeur, à l’âme. Un récit trépidant qui conduira Mathias et Guillaume plus loin qu’ils ne le pensaient, qui n’épargnera pas Deborah, qui secouera ses lecteurs qu’ils soient ou non au fait de tout ce qui découle de cette enquête.
    Pour Alex, tous les Alex de cette planète et les autres ce livre se doit d’être lu, mille fois merci à Mélissa d’avoir, de part sa plume, son histoire, ses scènes tantôt poignantes tantôt chocs, aborder ce sujet si rare en romance.
    « Sauvons la liberté, la liberté sauve le reste. » Victor Hugo

  4. Natacha Gatellier

    Lorsque j’ai refermé ce livre, j’étais totalement bouleversée par ma lecture.
    Vous devez savoir une chose si vous décidez de le lire : préparez de quoi vous essuyer les yeux. Ensuite, une fois la lecture commencée, attendez-vous à prendre une claque, à subir un choc qui vous fera vous interrogez sur votre santé mentale. Non non, je ne plaisante pas ! Ce texte est un pur exercice de haute voltige. Il vous prend les tripes, arrache vos larmes et vous met la rage aussi.

    Mon seul bémol, mais ça, c’est parce que le thème principal me touche si profondément, que la petite romance entre Matthias et Deborah m’a laissée un peu indifférente je dois bien le reconnaître. J’aurais préféré que cette histoire de cœur soit relatée de la même manière que celle que vit Guillaume avec Camille. le thème de ce roman est si fort, si poignant et si important, que cette romance n’a pas trouvé grâce à mes yeux.

    L’écriture est accessible, le travail de recherche abouti ; j’ai bien senti que l’auteure maîtrise le sujet, qu’il lui tient à cœur et qu’elle s’est beaucoup documenté. Mélissa a su m’immerger (𝘴𝘢𝘯𝘴 𝘫𝘦𝘶 𝘥𝘦 𝘮𝘰𝘵𝘴) dans le flot d’émotions que déclenche cette lecture dont je ne peux en révéler davantage sans nuire à l’histoire.

    Je terminerai cette chronique ainsi :
    « On ne peut en aucune façon ni sous aucun prétexte interférer dans l’ordre naturel de la Nature. Nous ne pouvons que l’accueillir, l’aimer, la respecter et vivre en harmonie avec elle et non au bénéfice de nos petits intérêts personnels. »

    Ce roman est plus qu’un coup de cœur. C’est un coup dans l’âme 🥰

  5. Ln Fraser Evans

    A ce qui paraît, ce roman est une histoire kinder-suprise et bien franchement, je dis Oui. J’ai été surprise avec cette histoire, même parfois induite en erreur par mes propres pensées. Comment ? Simplement, car notre auteur arrive à maîtriser le sujet à la perfection en nous donnant tellement de pistes. Elle me fait monter en pression, en jouant avec moi, mes sentiments, mes idées, mes envies et cela donne une histoire simplement forte en émotion distrayante, passionnante et un poil de folie.

    Un rêve de cette jeune fille qui va être le centre de tout, de ses envies, de son optimisme, des valeurs qu’elle a envie de véhiculer, mais comment, pourquoi ? Et qui est ce Matthias que va-t-il pouvoir faire dans cette histoire ?
    Nous allons voyager entre les Usa, le Japon, la France avec le même objectif la découverte. La vérité qui se trouve sous nos yeux n’est pas toujours la bonne ? Est-ce que nous nous cachons derrière des œillères ? Ici, tout est en réflexion, le paradoxe des vies, de nos vies qui se cachent.
    Dans ce livre, j’ai tellement envie de hurler de pleurer de vivre intensément les choses, mais avec toujours mes réflexions.

    Je me dis que nous sommes tous aussi fous les uns que les autres avec passion, je découvre l’envers du décor, des lumières qui sont là-devant moi, mais qui me trouble la vue. La vie que nous avons n’est qu’un fil, mais comment vivre ? La vérité a trouvé. Ici, nous avons tellement d’ingrédients qui se cachent entre l’amour, l’amitié, la trahison, mais les doutes qui s’installent.
    Je ne peux dire qu’une chose se livre se déguste comme un dessert avec gourmandise.

    Je remercie les Editions caméléon pour ce beau service presse qui m’a totalement conquise, ravi. Et cette couverture qui est juste un bonheur, un bonbon qui est juste.

  6. Sarah

    Que dire de cette histoire ?? Quand je l’ai commencé, elle m’a prise aux tripes direct et quand le kinder surprise a éclaté, je me suis dit : « mais non ??? »
    Melissa m’a bluffé et fait vivre des émotions diverses avec beaucoup de larmes aussi j’avoue !!
    Merci à elle pour cette histoire.
    Je recommande !

  7. lisa.decar

    Il y a des livres qui nous bouleverse,
    Nous font réfléchir,
    Nous remettre en question,
    Ouvrir les yeux sur notre société actuelle.
    Des livres écrits avec le cœur, avec l’âme,
    Qui ont pour but de laisser une trace.

    Il y a des livres comme « Quand les lumières s’éteignent » capables de nous marquer à tout jamais,
    Que l’on recommandera à qui veut bien prendre la peine de nous écouter.

    On ne peut pas définir ce livre, lui donner un genre,
    On ne peut pas non plus le résumer, ni dévoiler ce qui nous a plu sans prendre le risque de dévoiler tout le cœur du roman, toute l’intrigue et la révélation qui lui fait prendre un autre tournant.
    Alors je vous invite chaudement à me faire confiance et à vous procurer cette merveille de papier.

    Moi qui aime tant les chroniques construites, prendre le temps de vous dire ce qui m’a plu, m’a déplu, voilà qu’aujourd’hui je me retrouve sans mot devant la beauté de ce texte, riche du thème qu’il aborde.

    Merci à vous, en tant que maison d’édition de laisser une chance à de si belles valeurs, merci à toi Melissa, d’écrire sur des sujets si forts qui me toucheront à jamais et me changeront. C’est les larmes aux yeux que j’ai refermé ce livre qui m’a tant bouleversé. Je peux le dire pour conclure, je suis tombée amoureuse de ce roman. ❤

  8. Amélie VIGNE

    Alors ce roman j’espère trouver les mots juste pour chroniquer ce petit bijou sans trop en dire.

    C’est un roman pas comme les autres, le genre qui te transporte, qui te bouleverse.

    Le genre de roman qui à la fin te remet en question. Ce livre est puissant et divulgue un message fort et poignant. Il m’a submergé d’émotions.

    L’autrice parle d’un sujet qui lui tient à cœur et j’ai trouvé ça très bien d’en parler. Ce n’est pas le genre qu’on voit dans les livres d’habitude.

    Je ne peux pas trop en dire car j’ai vraiment peur de spoiler et ce n’est pas le but. Ce récit faut le découvrir par vous même. Vous ne serez pas déçu.

    Je suis ravie d’avoir découvert cette pépite qui laissera une trace indélébile dans mon cœur.

    C’est LE roman qui faut lire au moins une fois dans sa vie.

  9. A FLEUR DE PAGES

    Tout d’abord merci aux éditions caméléon pour ce nouveau service presse.

    J’ai terminé Quand les lumières s’éteignent de Mélissa Rivière.
    Quelle découverte !!
    J’ai trop adoré et c’est un très beau coup de cœur pour moi.
    Ce roman est écrit à la 3ème personne, souvent j’ai du mal mais là, un vrai régal!
    Cela ne m’a absolument pas dérangé.
    L’histoire est très bien écrite, l’auteure a le don pour nous surprendre car je vous assure vous serez étonné, choqué, surpris, tellement il y a de chamboulements dans cette histoire.
    La couverture est très belle, légère mais j’aime beaucoup.

    De l’émotion, il y a, je valide, le héros de l’histoire nous touche tellement.
    Mais pas que lui, tous les gens autour de lui sont attachants, ils sont tous devenus sa deuxième famille à un certain moment de sa vie.
    Je félicite l’auteure pour le travail de recherche qu’elle a dû faire car franchement tous les détails qu’elle a écrit sont juste supers.
    L’idée de l’auteure est super bien trouvée je pense que très peu de livres on été publiés avec ce sujet, pas assez à mon goût car c’est un sujet extrêmement sensible et qu’il faut prendre en compte.
    Comme le dit si bien l’éditrice, c’est un kinder surprise. Vous vous demandez encore pourquoi, je pense qu’il est temps de le lire !!
    Je vous invite fortement à le lire et vous souhaite une bonne lecture.

    ( je ne vous partagerai pas de résumé car je trouve que celui de la 4ème couverture est très juste par peur de spoiler)

Ajouter un Avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez peut-être aussi…